Je vous retrouve pour un nouvel épisode, sans invité, juste vous, moi et mon micro.

Ça n’est plus vraiment nouveau puisque j’ai déjà publié un épisode il y a quelques semaines sous ce format. J’avais dans l’idée d’en faire un toutes les deux semaines, mais la période des fêtes de fin d’année a eu raison de mon organisation chirurgicale ! 😁

Souvenez-vous, dans cet épisode, je vous décortiquais les 3 statuts à avoir quand on est photographe. Sujet qui vous a super plu, si j’en crois les stats du podcast, avec plus de 1000 écoutes à ce jour.

Aujourd’hui je vais vous parler des différents produits photos qu’on peut vendre.

Juste avant de vous les décortiquer un par un , je tiens à vous donner quelques précisions.

Introduction

Déjà, il n’est pas question pour vous, ni pour moi, ni pour quelque photographe que ce soit, de créer chacun des 18 types de produits. C’est un peu comme si je vous présentais les différentes catégories de voitures sur le marché et que vous décidiez de toutes les acheter, juste parce que ça existe. Ce serait absurde évidemment.

C’est exactement le même raisonnement ici. Je vous décris un état existant, que j’espère le plus exhaustif possible. Mais libre à vous d’aller piocher dans ce qui vous semble être le plus pertinent.

Au fait, c’est quoi un produit ?

Rassurez vous, je ne vais pas vous faire un cours marketing bien barbant. Mais en tant qu’ancien prof en primaire, j’aime assez définir le terme principal des sujets que j’aborde. Ça clarifie les choses, et surtout on évite les malentendus !

Un produit, c’est un bien physique ou un service qu’une entreprise va fournir en échange d’un prix à payer par l’acheteur.

Voilà, c’est simple. Mais au moins, on va tous avoir en tête la même chose pour la suite de l’épisode.

Un dernier point dans mon introduction.

Comment choisir un type d’produit photo plutôt qu’une autre. Ce sujet là mérite un podcast à part entière, j’en ferai certainement un à l’avenir.

Mais sachez simplement qu’un seul critère doit être retenu avant tout le reste d’après mon expérience.

Ce critère, c’est vous, et plus précisément : votre plaisir. C’est bateau, évident. Sauf que vous savez comme moi que les choses qu’on a sous les yeux ne sont pas toujours les plus faciles à voir !

Donc soyez égoïste et pensez d’abord au plaisir que vous prenez à faire telle ou telle chose dans la photo plutôt que d’emblée penser à un quelconque marché à conquérir.

Allez, on y va pour les 8 types de produits photos qu’un photographe peut vendre.

Je vous ai fait 3 catégories, c’est plus simple et plus efficace pour vous aider à distinguer ce qui vous convient mieux :

Catégorie #1

Les « je fais à la place de … »

L’anglais marche mieux je trouve car on appelle ça le Done for you. Il s’agit ici de tous les produits qu’un photographe peut vendre qui concernent les prestations où il fait une action que le client ne sait pas faire ou ne veut pas faire.

En gros, il vous délègue une tache parce que vous êtes experts, meilleur que lui, ou, c’est plus rare, si vos clients sont des particuliers, parce qu’il n’a pas le temps.

Voici ce qu’on y trouve :

  • Séances de shooting photo de personnes
  • Séances de shooting photo d’animaux domestiques
  • Les mariages
  • Séance de shooting photo de produits
  • Reportage photo complet à vendre à des médias
  • Cessions des droits d’auteur patrimoniaux
  • Prestations techniques (post-traitement, …)

Catégorie #2

Les «  je vous apprends à faire »

Ici, ce sont les produits de formation, qui font passer le client d’un état de «  je ne sais pas faire ça et ça me saoule » à «  grâce à ça, je suis maintenant capable de le faire et c’est génial »

Là, vous avez :

  • Workshop studio en présentiel
  • Stages photo sur le terrain
  • Vidéos de formations en ligne
  • Ateliers de formations en collectif en ligne
  • Coaching individuel en ligne
  • Vente de livres d’apprentissage

Catégorie #3

Les « je vous fais rêver »

Vous aurez remarqué que les catégories 1 et 2 existent pour vendre une solution à un problème bien précis.

Soit on fait à la place, catégorie 1, soit on apprendre à faire, catégorie 2.

Pour cette 3ème catégorie, on sort du registre de la résolution de problème. Et on entre dans quelque chose de moins palpable. Plus de l’ordre de l’imagination , du rêve, de l’inspiration.

  • Ventes de tirages d’arts limités
  • Ventes de petits tirages illimités
  • Vente de petits produits dérivés (mugs, t-shirts, calendriers, cartes postales, marques pages)
  • Vente de beaux livres

Alors attention, dans certains cas, pour certains clients, l’achat d’un tirage d’art peut quand même être de l’ordre de la résolution de problème.

Par exemple un dentiste qui veut donner une ambiance particulière à son nouveau cabinet. Dans ce cas, l’achat d’un ou de plusieurs tirages d’art d’un photographe local est un super choix.

Mais pour un particulier, on est plus dans l’idée de se faire plaisir, dans le coup de coeur.

Hors catégorie

Allez, un dernier type de produit que je n’ai pas réussi à faire entrer dans une des 3 catégories. Car on est plus sur l’aspect business modèle d’influenceur sur les réseaux.

Il s’agit ici de monétiser votre communauté en échange soit d’une rémunération, soit d’un avantage en nature.

Un exemple : vous avez un compte Instagram, vous l’animez, vous avez une communauté de quelques centaines, voire milliers d’abonnés. En plus de vendre vos propres produits, vous pouvez faire des partenariats avec des marques.

Récemment j’ai été contacté par une marque pour faire la promotion d’un produit d’éclairage pour bureau.

Alors clairement, un test produit n’est pas ce qui permet d’acheter à manger, ni de payer des factures. Mais ça apporte du fun et permet aussi d’étendre son réseau !

Voilà, vous savez tout ! J’espère que ça vous aura aidé. Je serai ravi de lire votre commentaire et vos idées de produits que je n’aurais pas listé !

Notez-moi !

Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le faire savoir (et c’est ce qui m’aide le plus à le faire connaître) c’est simplement de laisser un avis 5 étoiles ou un commentaire sur l’application Apple Podcast. Ça m’aide vraiment !

Vous pouvez le faire ici.

Suivre mes aventures

Sur Instagram @regis_moscardini

0
J'aimerais connaitre votre avis, dites-le en commentaire ! x
()
x