3 raisons d'avoir une newsletter quand on est photographe

[1/3] - Temps de lecture : 5 min.
Par Régis Moscardini

Entrepreneur-Photographe depuis 2013

Sommaire des 3 leçons gratuites :

Leçon #1 : 3 raisons de bâtir une liste e-mail – celle que vous lisez

Leçon #2 : 5 étapes pour construire une liste e-mail – mercredi

Leçon #3 : Les types d’emails à envoyer à sa liste – jeudi

C’est quoi au fait une Liste Mail ? (Une petite définition maison) :

On l’appelle aussi mailing liste. C’est une liste plus ou moins grande, plus ou moins qualifiée, d’adresses emails, qu’on appelle des abonnés, dont on se sert pour diffuser ses contenus.

J’ai fait récemment l’expérience. J’ai demandé récemment à une partie de ma communauté de photographes s’ils possédaient une Liste Mail.

79 % n’en avait pas.

Je ne suis pas du tout surpris et ça ne fait que confirmer ce que je pensais. Si on creuse un peu pour savoir pourquoi, 2 raisons émergent.

La 1ère, c’est le marronnier du net, tous les 6 mois, on a une info qui annonce, cette fois-ci c’est sur, la fin de l’emailing.

Depuis 2010 que je publie du contenu sur internet, cette rumeur, je l’ai vue passer des dizaines de fois.

Alors évidemment, une espèce de fausse croyance finit par s’installer dans l’esprit de beaucoup de photographes. Ceux qui annoncent ça, n’ont simplement jamais construit de véritable liste mail et ne savent pas tous les avantages qu’on peut en retirer. Ou alors ils le savent très bien, et n’ont pas très envie que ça se sache …

La 2ème, vient directement de la culture du photographe. Quand on cherche à diffuser son travail photographique, instinctivement, on se tourne vers des endroits où la place de l’image est centrale. Instagram en premier.

Par contre, quasiment aucun ne se dira « tiens, si je communiquais avec une liste mail ? » . Ça n’est simplement pas dans l’univers naturel du photographe.

Avec cet article, et les 2 prochains, mon objectif est de changer votre regard sur l’emailing comme outil de diffusion et de communication.

Pourquoi ? Parce que la vérité, c’est que l’email marketing peut être votre plus grande source de revenus. Mais pas seulement. Grâce à ça, les abonnés à votre liste peuvent devenir des vrais fans de votre travail et pour certains des amis.

Ce qui me fait dire ça ? C’est mon quotidien. Ma liste email est mon bien le plus précieux dans mon business qui me rapporte 90 % de mes revenus. Et oui, j’ai aujourd’hui des amis photographes rencontrés grâce à mes newsletters.

Allez, après cette longue mais nécessaire introduction, passons aux 3 raisons d’avoir votre propre Liste Mail.

 Raison #1 : Votre Liste Mail est à vous, rien à qu’à vous.

J’ai 24 000 abonnés sur Instagram. 8500 sur ma page Facebook. 135 sur YouTube (🤷 😜). Vous le voyez, ça fait plusieurs dizaines de milliers de fans. Pour construire cette communauté sur les réseaux sociaux, j’y ai passé du temps, beaucoup de temps (bon, pas tellement sur YouTube).

Le problème : rien de tout ça ne m’appartient.

Il est peu probable que ça arrive, mais si tous ces réseaux mettent la clé sous la porte, je n’ai plus rien. Comme on dit, juste mes yeux pour pleurer.

Un autre risque, plus réel cette fois-ci, est la suppression de mes comptes. Même si ce que je publie est “safe”, sachez que les réseaux sociaux peuvent en un clic envoyer votre compte à la poubelle (oui, sur tous les réseaux détenus par Facebook, le nu n’est pas bien toléré 🤦).

Avec tous vos abonnés. Certes, il faut partager des choses qui vont contre leurs « Guidelines », n’empêche. Si vous êtes photographe spécialisé dans la photo de boudoir, le risque est réel.

Reposer sa stratégie de communication, et de prospection exclusivement sur des communautés qui ne vous appartiennent pas est un risque que je ne prendrais pas.

La Liste Mail dans tout ça ? C’est la votre. Oh, bien sur que les adresses mails que vous ont laissés vos abonnés ne sont pas à vous. Ce que je veux dire, c’est que la base de donnée constituée de tout plein de mails, elle, est à vous.

Et elle le sera aussi longtemps que vous aurez un business dans la photo. Quand Facebook, YouTube et Instagram seront morts, avec votre Liste Mail gardée bien au chaud, vous pourrez tranquillement voir venir la suite.

Une capture d’écran de mon logiciel de mailing

Raison #2 : entre votre Liste Mail et vos abonnés, juste vous. 

N’allez pas croire que j’ai une dent contre les réseaux sociaux ! Parce que je vais encore vous mettre en garde contre une autre de leurs limites.

Les réseaux sociaux sont très bien pour ce qu’on attend d’eux : faire de la prospection gratuitement. Parce que c’est là où se trouvent vos futurs clients.

C’est aussi un endroit où vous pouvez converser avec vos fans.

Sauf que … entre vous et eux, il y a un mur, percé de trous dont on ne sait pas vraiment où ils sont ni comment ils apparaissent. Ce mur un peu bizarre, qui se dresse, là, c’est le fameux algorithme.

Pourquoi est-ce un problème ? Parce que l’algorithme, une intelligence artificielle, est un programme dont le rôle est de choisir pour l’usager ce qu’il faut lui montrer.

Exemple concret : vous publiez une photo sur votre compte Instagram avec ses 675 abonnés. Un peu naïvement, vous pourrez vous dire que ces 675 verront votre photo. Faux. C’est l’algorithme qui décide qui, de vos abonnés, verront votre publication.

Rien n’est donc direct. Imaginez que vous décidiez de faire un bon teasing sur votre nouveau tirage photo à vendre pendant quelques jours sur Insta. Stories, posts, vous mettez le paquet.

Dimitri, un de vos followers, a vu vos précédents posts. Mais le jour où la vendre s’ouvre, pour une raison inconnue, l’algorithme ne montre pas l’annonce à Dimitri.

Rien de tout ça avec votre liste mail. Pas de mur, pas d’algorithme, pas de hasard. Vous envoyez votre mail, vos abonnés le reçoive. That’s all. Vous êtes parfaitement indépendant.

Alors oui, il y a le méchant Spam qui rode pas loin. Mais des techniques simples permettent de limiter fortement les chances d’avoir vos mails dans le dossier Spam.

Les taux d’ouverture de mes récents envois : plus d’1/3 de mes emails sont ouverts. Bien supérieur à l’engagement sur Facebook ou Instagram.

Raison #3 : vous construisez une vraie relation avec votre liste

Le mail a malheureusement mauvaise presse. La faute déjà aux spammeurs, aux hackers et autres business illégaux. Un peu aussi la faute probablement aux sites de e-commerce qui ne se contentent que d’envoyer des mails de vente et de promotions.

La conséquence est claire : on ne pense pas une seconde qu’on puisse créer des liens avec l’emailing.

Alors que c’est pile le contraire qui se produit. À une seule condition : que vous apportiez avec vos emails, de la valeur. Donner avant de recevoir. Donner sans rien attendre en retour.

Écrire un email pour simplement raconter votre dernière journée de shooting photo, et en tirer par exemple un enseignement. Pour partager vos sources d’inspirations. Ce genre de contenus inspirants créé de la relation et de la conversation.

Il n’y a pas une seule journée que je passe sans recevoir un email d’un de mes abonnés. Pour me dire merci. Pour me partager une découverte. Pour me demander un conseil.

Donc oui, l’email est un excellent outil pour que vous ayez votre communauté remplie de personnes engagées.

Je vous retrouve dès demain pour le 2ème article de la série.

👆 Un exemple d’un email reçu récemment, envoyé spontanément par Christian, un des abonnés à ma newsletter.

1
0
J'aimerais connaitre votre avis, dites-le en commentaire ! x
()
x